Les corps à cœur de Guyliane Schelle


© Guyliane Schelle

Instagram : drawnkohan



Tu souhaites en savoir plus sur l'artiste ?

Il se présente pour toi en quelques mots !


Le corps est mon sujet favori. Il est fascinant.

Jeune, je gribouillais tout le temps. J'ai fait un Bac S, l'option art m'a sauvé. A la fac de business, le dessin m'a perdu. Aujourd'hui, je dessine encore. Encore des corps.

Mes différentes influences façonnent la singularité de mon travail. La mythologie grecque me fascine, c’est une source d'inspiration inépuisable. J'aime les mangas, dont le travail sérieux de Takeshi Obata, les planches de Takehiko Inoue ou les dessins gargantuesques de Kentaro Miura. Du côté des classiques, il y a aussi Mucha, Klimt, Schiele, Mondrian, Klee. Le monde de la BD est effarant, avec tant de styles différents... J’aimerais y bâtir mon édifice. Mon coup de cœur est l’auteur Mathieu Bablet, avec sa BD Adrastée. Hormis la BD, j'aimerais concevoir des univers et personnages dans le jeu vidéo. Ce médium donne des possibilités infinies, les formats et les couleurs sont illimités, les règles sont celles que tu choisis de créer. N'est-ce pas le défi ultime, tenter de combler l'infinité des possibilités avec notre art ?



© 2020 Le Coquelicot Revue

© Logo par Oscar Bietry

  • Facebook Clean
  • Blanc Icône Instagram

France & États-unis