à propos 

Robe de soie, rouge. 

Éphémérité et consolation. 

Le coquelicot se loge au creux des yeux, 

envahit tes pensées et 

bouscule le schéma poétique.

Par Aglaée Collin

     Réalisation Léa Michaëlis 

La philosophie du Coquelicot - Texte Fondateur
 

Revue d’art et de poésie internationale, Le Coquelicot est fondé à l’automne 2018, à Lyon, suite à la rencontre d’Aglaée Collin, de Clara Reboux et d’Hannah Starck. Avec une publication semestrielle, au printemps et à l’automne, la revue papier se conjugue autour d’un thème, fil rouge donné à chaque numéro par l’équipe de rédaction : Marée Haute (N°00), Eveil (N°01), Cosmos (N°02), Feu-follet (N°03), ... Les numéros s’organisent autour d’une mise en page haute en couleur, donnant vie aux textes et aux images. Son format de poche A5 invite le lecteur à entrer dans l’intimité du contenu, partout et à n’importe quel moment. Le Coquelicot donne une place importante à la poésie du quotidien.

 

Le projet s’imagine autour d’un objet d’art : une revue papier comme expérience de lecture nouvelle. Au fil des pages, s’organise la rencontre de créations visuelles et textuelles, rassemblées par des appels à contributions. Le comité de lecture sélectionne un nombre limité d’œuvres par artistes et tient à faire émerger un dialogue graphique à travers une mise en page mouvante et élastique. La revue défend le mélange des styles, sans contraintes littéraires ni plastiques, générationnelles ou géographiques. Aucun artiste ne se concerte avant de créer et d'être publié. Le Coquelicot tisse des liens poétiques entre les œuvres aux différents horizons ; dans le but d’aboutir à la création d’un contenu complet, autant diversifié qu’unifié.

 

En publiant des auteurs internationaux, la revue défend l’idée d’un échange cosmopolite. L’équipe fondatrice part du postulat que l’expérience esthétique naît d’une pluralité de formes, sans frontières à la créativité ! Elle assume ce choix manifeste en travaillant avec un répertoire de sujets et de matières variées afin d’aboutir à un résultat singulier. L’œil se délecte à travers une lecture rythmée d’expressions poétiques. Le Coquelicot devient un lieu de retraite esthétique, entre fonds artistiques et rédactionnels.

 

La majorité du contenu est publiée en langue française, mais la revue réserve une place de choix aux langues étrangères. En refusant la traduction des textes publiés, nous souhaitons mettre en avant la musicalité de la poésie. L’unité de la revue se façonne au-delà de la compréhension sémantique, par le biais d’échos intimes et de résonances aléatoires. Ainsi, elle devient le vecteur d’une partition silencieuse et souhaite émouvoir ou ébranler nos mouvements intérieurs.

© Le Coquelicot Revue

Aglaée Collin

Clara Reboux

Hannah Starck

© Le Coquelicot Revue, 2020, Tous les droits sont réservés 

la reproduction partielle ou complète des textes et autres contenus présents sur le site est strictement interdite sans l’autorisation écrite des auteurs et sans mention de la source. Toute personne contrevenant à ces dispositions s’expose à des poursuites judiciaires.

  • Facebook Clean
  • Blanc Icône Instagram