La fragilité des cathédrales,

Mis à jour : 9 févr. 2019


Toxicomanie, au Moulin Rouge dans la chambre 216. Café et tabac froid imprégné de parfum sur fond musical. La fragilité des cathédrales. Absorbée par les arts.


Alors si c’est ta ville,


J’espère tout le temps te croiser

Tombe dans le précipice

Viens me retrouver

Ah qu’ils viennent,

qu’ils viennent nous traquer

Quel dommage pour

Les gens qui attendent

Tes lèvres salées

Et si tu bouges

Dans les eaux profondes,

je crois que j’irai

Saisir ton onde - te repêcher

Appelle-les, dis leur

Qu’on n’a plus le temps pour le vice

Qu’ils n’aient pas peur

Qu’on se noie ensemble

Qu’on s’attache

Qu’au coin de ton sourire,

Luisante, une hache


© Léa Michaëlis (texte et photographies)

© 2020 Le Coquelicot Revue

© Logo par Oscar Bietry

  • Facebook Clean
  • Blanc Icône Instagram

France & États-unis